bambou logo bambou et panda: logo déposé par la bambousaie du panda

Bienvenue sur www.bambou-bambous.com
Site édité par des amateurs ayant possédé une pépinière spécialisée en culture du bambou pendant plus de 10 ans, nous souhaitons vous faire partager nos connaissances.
LA BAMBOUSAIE DU PANDA

Planter du bambou

La terre

L'eau

L'exposition

Le climat

La distance de plantation

La plantation: méthode

Entretien au jardin

Arrosage:

Fertilisation:

Taille:

Protection hivernale

Limitation

Destruction partielle

Destruction totale

Entretien en pot

Rempotage

Arrosage

Fertilisation

Taille

Protection hivernale

Bambou en pot en intérieur:

Multiplication

Multiplication par bouturage

Multiplication par graines

Multiplication par rhizomes

Multiplication par éclats

Multiplication in-vitro

Maladie et ennemi

Planter du bambou

La terre

Pour un rendement idéal, elle devrait être riche, drainante, tiède et légèrement acide.
Un plant de bambou résistera dans une terre pauvre, compacte et froide.
Le calcaire aura une incidence sur la coloration de feuillage qui devient plus clair.

L'eau

Les besoins en eau sont variables d'une variété à l'autre car les bambous ont des origines différentes.Il supportera une inondation de un mois l'hiver et une sécheresse de 2 mois lorsqu'il est implanté depuis 3 à 4 ans. Ils ont besoin d'eau surtout le premier été suivant la plantation et surtout lorsque le bambou est serré dans son container de vente.
Si le bambou a été planté en fin d'automne, arroser le premier hiver car les racines ne poussant plus l'hiver, le bambou buvant quand même, les feuilles pourraient alors se déssécher en cas de vents froids et secs.

L'exposition

Tous les bambous adorent la lumière mais pas forcément le soleil direct aux heures chaudes de la journée.

Le climat

Phyllostachys aureosulcata spectabilis en hiver.

Tous nos bambous sont sélectionnés pour leur résistance aux froids. Seuls les aurea verront leur feuillage grillé par la neige.
Le soleil direct du matin aura une importance considérable sur la coloration des cannes.

Phyllostachys aureosulcata auréocaulis en été.

Distance de plantation

Bambous nains:

6 à 8 par mètre carré

Haies: on compte un pied tout les un mètre à un mètre vingt.
Bambous géants en bosquets: un pied tout les 4 mètres.

La plantation: méthode

Elle s'effectue de mars à novembre.

Méthode:

1 enlever le bambou du container
2 faire tremper les racines pendant 5 minutes si la terre vous paraît sèche
3 planter 5cm sous le terrain naturel en faisant une cuvette
4 arroser copieusement
5 pailler avec feuilles, déchet de tonte (PAS PLUS DE 3cm), écorce de pin, paillis de lin....
Plantation d'une haie:
faire une tranchée de 20-30 cm de large sur 30-40 de profondeur;
détasser le fond;
épandre un fumier décomposé puis griffer;
planter

Entretien au jardin:

Arrosage:

Fargesia au soleil L'été lorsque les feuilles sont roulées. C'est normal chez le groupe fargesia qui sont des bambous préférant la mi-ombre.

En pleine terre: Arroser le moins possible. Il faut habituer le bambou à puiser l'eau le plus profond possible, il est donc préférable d'arroser à fréquence éloignée et copieusement.

Arroser pendant 2 mois 1 à 2 fois la semaine puis suivre l'humidité du sol pendant un an et surtout le premier été suivant la plantation. Dans le cas d'une haie, il est judicieux de disposer un arrosage automatique constitué de tuyaux et goutteurs ou d'un tuyau microporeux.
Un programmateur à piles (vendu en grandes surfaces de bricolage) est facile d'installation et permet d'assurer un arrosage optimum.

La culture en pot: En été, la soucoupe est obligatoire. Un bambou dans un pot de 30 cm peut boire plus de 5 litres d'eau par jour!
Pensez à les fertiliser en même temps tous les mois jusqu'en Septembre!
En hiver, les soucoupes seront retirés sauf pour les bambous en pot sur un balcon abrité.
Il est impératif d'arroser lors de vents froids dessèchants.

Fertilisation:


En Mars puis Juin:
L'engrais le plus couremment utilisé est l'engrais gazon (npk 10 5 5) à liberation lente une fois .
On peut aussi utiliser des fumures en surfaçage.

Puis engrais potasse ou cendre en septembre afin de durcir les cannes pour affronter l'hiver.

Taille:

D'avril à septembre pour les cannes en croissance.

Phyllostachys bissetii avant taille
AVANT TAILLE
Phyllostachys bissetii après taille
APRES

Entre novembre et avril pour les cannes sèches.
Acheter un bon outil (une scie à métaux convient aussi)

Protection hivernale:

La 1ère année, il est préférable de pailler et protéger le feuillage des vents froids.

le gel ne fait pas éclater les cellules
Les feuilles de certaines variétés sont totalement insensibles aux gels.

Limitation:

Le bambou peut devenir très envahissant pour certaines espèces et surtout suivant les types de sols et climats.
Pour le limiter: 3 techniques sont possibles:

1 chaque année en janvier ou février bêcher autour du bambou et arracher rhizomes et racines

2 introduire lors de la plantation une barrière anti-rhizome de 70 cm inclinée de 15 degrés vers l'extérieur dans une tranchée de 50 cm de profondeur.
Ne pas utiliser de géotextile, de bâche à bassin, de tuiles ou d'ardoise. Seul le BAR70, le rootcontrol et le plancotex foncttionnent.
Son prix se situe souvent aux alentour de 7,50 euros le mètre linéaire en 70 de Largeur.La toile sera de bonne qualité.

3 faire un fossé d'une largeur-hauteur de bêche que l'on entretiendra au moins une fois par an.

Destruction partielle

Voici une méthode lorsque l'on voudra conserver une haie ou un bosquet et faire disparaître les cannes de bambou poussant au "mauvais" endroit:

1 Bêcher autour du bosquet à conserver et sectionner les rhizomes à l'aide d'un sécateur perroquet.

2 Couper toutes les cannes "parasites" juste au-dessus du 1er noeud (environ 1 centimètre).

3 Remplir les cannes à éliminer avec une solution diluée de désherbant total (50% désherbant, 50% d'eau).
L'utilisation d'une grande seringue est la plus pratique.
On peut aussi procéder avec un pinceau.

Destruction totale

1 Couper toutes les cannes 1 cm au-dessus du 1er noeud (on utilise tronçonneuse, sécateur ou scie à métaux);

2 Remplir TOUTES les cannes avec une solution diluée (50% de désherbant et 50% d'eau) total

3 Si tout n'est pas éliminé la première année, on traite en Juin-Juillet au pulvérisateaur avec un désherbant foliaire.

La meilleure époque pour réaliser ces opérations est en Octobre et Novembre lorsque la sève descend.

Entretien en pot:

Qui n'a pas rêvé de posséder un bambou en pot pour sa terrasse ou son balcon?
C'est possible à condition de respecter quelques règles de culture!

Semiarundinaria kagamiana dans un containers de 15 litres issu d'une production par arrachage de mottes

Rempotage:

De préférence en avril ou septembre.

Arrosage:

L'été, mettre une soucoupe sous le pot. Un pot de bambou peut consommer jusqu'à 5 litres d'eau par jour. Attention aux abscences.

Fertilisation:

Engrais gazon à libération lente de mars à juin. Un engrais gazon le plus simple lui convient parfaitement. On peut aussi apporter du fumier de lapin ou bovins.

Taille:

Entre novembre et avril pour les cannes sèches et d'avril à septembre pour les cannes en croissance.
Pour le ramifier, une astuce consiste à couper la canne à hauteur désirée dès qu'elle émet de nouvelles branches latérales.

Bambou en pot en intérieur:

La culture du bambou en pot en intérieur est difficile à réaliser.
Ceci est possible à condition de respecter scrupusleusement ces quelques indications.

Lumière:
La pièce idéale devrait se situer à l'Est pour recevoir en hiver de la lumière le matin.

Arrosage:
Il faut vraiment doser celui-ci. On assèche les racines du bambou avant d'arroser de nouveau.
Les bacs "Riviera" sont à proscrire. L'idéal est un pot en terre cuite sans trou au fond.

Ennemis:
Les cochenilles farineuses et pucerons sont à surveiller. Les feuilles deviennent collantes et poisseuses. On constae une perte de feuillage.

Symptômes fréquents: le bout des feuilles est marron foncé lorsque l'humidité est trop importante;
les feuilles qui tombent est un phénomène dû au manque d'eau, à la période de renouvellement du feuillage ou à la baisse de lumière en automne.

Protection hivernale:

Le bambou en pot devra si possible être protégé des grands froids si l'on ne veut pas qu'il meure de soif!!!
Les bambous en pots supportent généralement bien l'hiver !!!

Nous avons observé une période d'une semaine sans dégel avec des minimas aux alentours de -15°C sur 400 containers et pas de gros dégats.
En revanche, en petit pot non isolés, une température négative de -10°C pendant une semaine jour et nuit lui sera fatal.
Il y a quand même quelques indications souhaitables si l'on ne veux pas prendre de risque:

*1 Tout d'abord la variété:
les + rustiques sont les fargesia, les arundinaria, les aureosulcata, le bissetii, le nuda, le vivax (désolé pour ces noms barbares)
les moyennement résistans: auréa (bambou doré), , shibatea, bambusoides, sasa (japonica, palmata)
les + fragiles sont les pleioblastus, viridis, linéaris, chimonobambusa, chusquea
*2 ATTENTION AU POT
Il faut noter que le bambou ne souffrira pas du froid lorsqu'il est dans un pot adapté, il ne faut ni trop de terre, ni pas assez.
S'il a trop de terre, c'est à dire mal raciné, les racines vont être saturés d'eau et risqueront de pourrir, il vaut mieux alors les hiverner en serre froide et sans eau.
Pour les bambous ayant dévellopé leur racines tout l'été, le risque est la sécheresse car comment voulez-vous qu'un bambou puisse boire dans un container gelé depuis 15 jours ???

*3 L'EXPOSITION
Il est tout de meme préférable de maintenir les bambous à l'abri des vents froids et secs car ils peuvent très vite se dessécher.
On peut aussi pailler voire même utiliser du papier "bulle" autour et dessous.
Si l'on a le courage, le mieux serait d'enterrer le pot et de pailler

Les plus rustiques sont placés de facon à protéger les + fragiles .

Multiplication

Multiplication par bouturage



La bouture ne peut s'effectuer qu'avec des bambous tropicaux tels que les bambusa vulgaris ou bambusa ventricosa.

1 Couper un petit morceau de bambou avec un seul noeud
2 Le planter horizontalement dans un mélange à 33% de sable
3 Laisser la plantule s'enraciner dans une atmosphère à 80% d'hygrométrie et une température de 20°C la nuit pour 25°C le jour

Multiplication par graines:

Lors de lachat de graines, demandez au vendeur la date de récolte car la graine de bambou n'a pas beaucoup de réserves. Elle n'es viable que pendant quelques mois1 Laisser tremper vos graines dans de l'eau tiède pendant 36 heures
2 Poser les graines sur un mélange de sable + terre
3 Recouvrir d'une vitre, placer à l'ombre et à 20°C la nuit et à 30°C le jour
4Certaines graines ne sont pas toujours fraîches. Assurez-vous lors de votre achat de la date de récolte.

Multiplication par rhizomes:

L' opération s'effectue à partir d'Avril

1 Prélever des morceaux de rhizome qui ont entre 2 et 3ans
2 les couper avec 3 ou 4 yeux
3 les mettre dans un mélange pas trop humide et chaud

Multiplication par éclats:

Motte de phyllostachys pubescens
(Opération de division la plus courante)

1 Repérer 3-4 cannes éloignées de la touffe principale
2 Bêcher à 30 cm de profondeur autour de la touffe
3 Extraire la motte
4 Couper les cannes d' un tiers en hauteur
5 Replanter et tuteurer
6 Arroser et pailler


Multiplication in-vitro:

De nos jours, cette méthode semble prometteuse avec quelques dérives génétiques. En test à la pépinière.

Maladie et ennemi

Aucune maladie constatée à ce jour.

Ennemis: il arrive certaines années que quelques variétés de bambous (pseudosasa japonica, phyllostachys castillonis, aurea...) abrités le long d'un mur par exemple peuvent héberger des pucerons.

Les coccinelles nettoient le bambou des pucerons
Vous apercevrez bientôt des coccinelles qui vous débarraseront de ces hôtes indésirables.


Référencement internet